Haut

NATIONALISTA, DES PREMIÈRES, DES RÊVES ET DU PARTAGE

29.05.2021

NATIONALISTA, DES PREMIÈRES, DES RÊVES ET DU PARTAGE

Mathieu Brasme et ses associés ont remporté le Prix Urban Sea LISTED

  © Christopher Galmiche pourJour de Galop

Mathieu Brasme a fait une belle carrière chez les gentlemen-riders, durant laquelle il a performé en plat et en obstacle. Et il a usé ses guêtres chez Martin Pipe, Guillaume Macaire et Mikel Delzangles. Chez ce dernier, il a côtoyé Flotilla (Mizzen Mast), Mshawish (Medaglia d’Oro) ou encore Dunaden (Nicobar). Le jeune professionnel s’est installé dans la Sarthe en 2018, sur un établissement qu’il partage avec Édouard Monfort. Trois ans après avoir eu ses premiers partants, il a donc vécu l’immense bonheur de gagner sa première course principale. Un grand moment dans une carrière. Mathieu Brasme nous a confié : « Il a fallu de la patience pour décrocher cette première Listed. C’est un premier but atteint. C’est le but que l’on se fixe lorsque l’on démarre. J’espérais le faire un peu plus tôt, mais je n’ai pas eu de chevaux pour cela. Je suis extrêmement content que nous ayons pu y arriver maintenant. À Saint-Cloud, quand Nationalista (Nathaniel) a gagné sa Classe 1, nous nous étions dit que nous allions pouvoir viser une Listed avec des ambitions. C’est une pouliche que nous avons toujours beaucoup aimée à l’écurie. Pendant le premier confinement, Stéphane Mons était venu faire un focus sur l’écurie et il m’avait demandé de sortir trois ou quatre chevaux. J’avais mis Nationalista en numéro 1. Nous étions en mars ou avril 2020 et elle a débuté quelques mois plus tard. Depuis le début, on voit qu’on a quelque chose de bien avec elle. »

Une étape franchie et un billet pour Deauville. Mathieu Brasme a donc gagné sa première Listed avec une pouliche qu’il a eue quasiment dès le départ, ce qui accroît la satisfaction de sa victoire au Lion. Avec ses copropriétaires, il rêve à d’autres beaux objectifs : « Nationalista vient des breeze up Osarus. Elle avait quand même eu une petite formation avant d’arriver à l’écurie. Elle est passée par l’écurie la Frénée. Mais c’est vrai que nous l’avons quasiment depuis le début. Nous avons gravi les échelons petit à petit avec elle. Elle nous étonne un peu plus à chaque fois. Le but était qu’elle soit black type après sa bonne année 2020. C’est réussi et nous essaierons d’aller plus haut. Nous avons évoqué quelques pistes pour elle. Je pense que nous allons la rallonger. Cet été à Deauville, elle pourrait avoir un premier objectif, le Prix de Pomone (Gr2). Avant cela, elle recourra sans doute une Listed de femelles avec une petite surcharge à Chantilly en juillet. »

Un achat qui a rapidement pris du relief. Lors de la breeze up Osarus 2019, Nationalista avait été rachetée pour 18.000 €. Concernant l’achat de la fille de Nathaniel (Galileo), Mathieu Brasme nous a dit : « C’est Nicolas Bertran de Balanda qui l’a repérée parce qu’elle lui a tapé dans l’œil aux breeze up. Il en a parlé à Sébastien Desmontils. Avec ce dernier, nous travaillons en étroite collaboration. Nicolas et Sébastien savent juger les chevaux aux ventes. Nous avons monté une association. La pouliche appartenait au haras de Montaigu et ils ont gardé une part, ce qui est un gage de confiance. Quand nous l’avons achetée, sa famille n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. Deux mois après son achat, sa grande sœur Soffia (Kyllachy) a gagné un Groupe en Irlande sur le sprint. Deux mois après l’avoir achetée, nous étions donc déjà heureux. Ensuite, assez vite, elle a montré qu’elle avait de bonnes dispositions. Elle a un gros défaut, c’est qu’elle est vraiment petite. À 2ans, nous nous disions que nous allions y aller tranquillement, que nous la laisserions grandir de 2ans à 3ans. Mais elle n’a pas grandi. J’ai l’impression qu’elle a plus grandi de 3ans à 4ans, où elle a pris deux centimètres durant l’hiver. Mais sa taille ne l’empêche pas de performer. »  

Nationalista court pour une association comprenant La Flèche Racing, le haras de Montaigu, Patrice Durhone, l’écurie Brillantissime, Markus Meier, Chauvigny Global Equine et Mathieu Brasme. La syndication a été réalisée en partie sur la plateforme Equibiz qui décroche (elle aussi) à cette occasion une première victoire black type en plat !

Une première Listed également pour La Flèche Racing. Cerise sur le gâteau pour Mathieu Brasme, Nationalista porte les couleurs de l’écurie de groupe qu’il a montée dès ses débuts comme entraîneur. Là encore, ça rend la victoire plus belle. « Nous avions un précédent car j’avais créé l’écurie Brillantissime avec Sébastien [Desmontils, ndlr]. Nous étions un nombre de personnes restreint. À l’époque, nous étions plus jeunes et un peu plus fous. J’ai donc lancé La Flèche Racing sur le même modèle. Des amis, des proches, de la famille ont rejoint La Flèche Racing pour soutenir mes débuts comme entraîneur. Il y a une trentaine d’actionnaires. Nous avons eu Elle m’a Souri (Olympic Glory) qui avait débuté à Chantilly en faisant belle impression. Nous l’avions vendue aux États-Unis, et du coup, nous avions un peu d’argent pour réinvestir. C’est là que l’on m’a proposé Nationalista. Symboliquement, cette victoire est assez forte et c’est beau que ma première belle victoire soit sous les couleurs de La Flèche Racing. » Pour rappel, cette écurie avait signé sa première victoire avec Miss Ipanema (Sepoy), en association avec l'écurie Bosson, Corinne Rouffie-Huve, l'écurie Celtica et Thomas Jeffroy. Miss Ipanema s’était imposée dans le Prix Jean Hilleriteau (Maiden), le 14 avril 2019 à La Roche-sur-Yon.

 

Un effectif qui s’étoffe. Mathieu Brasme a vu son nombre de pensionnaires augmenter de manière progressive. Aujourd’hui, le jeune entraîneur a attiré l’œil de casaques prestigieuses comme Al Shaqab Racing et la Yeguada Centurion. Mais il peut aussi s’appuyer sur des propriétaires de la première heure. « À l’écurie, nous avons 45 chevaux. C’est en augmentation progressive depuis mon installation. C’est un nombre qui me va très bien, je n’ai pas envie d’augmenter trop vite mon effectif. »

 

 

 

 

RESTEZ CONNECTÉS

Suivez les dernières nouvelles d’Equibiz en vous abonnant à notre newsletter.

VISIBILITÉ

Equibiz accroit la visibilté de votre annonce, vous aide à atteindre des acheteurs dans toute l'Europe, et étend votre champ de recherche.

SUR-MESURE

Les services sur-mesure et complémentaires d’Equibiz permettent de répondre précisément aux besoins de ses clients.

MAÎTRISE

Maîtrisez vos ventes tout au long de l'année et accédez à des offres hors périodes de ventes publiques.